JEAN BAPTISTE COROT (1796-1875) ENTRE SOUVENIRS ET RÉALISME

« Le tout c’est d’avoir du génie à vingt ans et du talent à quatre-vingts. » COROT (Souvenir de Mortefontaine (1864). Huile sur toile, 89 × 65 cm, Paris, musée du Louvre.DÉTAIL Cette évocation élégiaque des étangs de Mortefontaine, près de Senlis, illustre l’évolution de l’artiste après 1850 : touche légère et tremblée, atmosphère vaporeuse. Corot a…

Ce contenu est réservé aux abonnés uniquement.
Connexion Abonnez vous