À L’ÉGLISE SAINT SULPICE, « Le premier mérite d’un tableau est d’être une fête pour l’œil.  » Eugène DELACROIX

« La lutte de Jacob avec l’ange. Jacob accompagne les troupeaux et autres présents à l’aide desquels il espère fléchir la colère de son frère Esaü. Un étranger se présente qui arrête ses pas et engage avec lui une lutte opiniâtre, laquelle ne se termine qu’au moment où Jacob, touché au nerf de la cuisse…

Ce contenu est réservé aux abonnés uniquement.
Connexion Abonnez vous