Max LIEBERMANN (1847-1935) père de la SÉCESSION BERLINOISE et de L’ACADÉMIE PRUSSIENNE DES ARTS

L’antisémitisme, le judaïsme et la guerre : deux nouvelles de Zweig (« Le Chancelier enterré » et « dans la neige »), écrites l’une alors qu’il a vingt ans, l’autre sur la fin de sa vie, explorent l’ambivalence à l’égard de ses origines de celui qui se disait volontiers « juif par hasard ». Dans un shtetl d’Europe centrale, au moment…

Ce contenu est réservé aux abonnés uniquement.
Connexion Abonnez vous